Réintroduction d'ourses en Béarn

05-09-2017 à 19:09:01
Le Fiep nous annonce officiellement par la voie (et la voix ) de son mensuel " Les Nouvelles Ours " d'Août 2017 , la réponse de la cheffe du Cabinet de N.Hulot quant à un lâcher en Béarn... " M N.Hulot, ministre de la transition écologique....me charge de vous faire savoir qu'il est bien décidé à se saisir de la demande de réintroduction des deux ourses et, qu'à cet effet, il a sollicité ses services pour en étudier les modalités. " .... .....

Excellente nouvelle si ce n'était la disparition de Cannelito qui logiquement devrait imposer aussi le lâcher d'une mâle ! Car ce serait un comble de prendre le risque que le Béarn, par quelques hasards bien béarnais, se retrouve cette fois avec deux femelles et plus aucun mâle !... A suivre avec intérêt !

Certes la réintroduction de 96 dans les Pyrénées Centrales a commencé avec 1 mâle et deux femelles . C'est un début !
En espérant que les deux femelles soient si possible pleines et surtout pas stériles et inutiles comme Sarousse ou Franska !
En espérant qu'il y ait une suite à ces lâchers avant les dix prochaines années pour génétiquement faire la place à une nouvelle Hvala et à un nouveau mâle qui prendra le relais de Néré ... Et que le Béarn ne retombe pas dans les travers historiques qui ont conduit à la disparition de la souche originelle historique ! ....

On attend la suite avec impatience !
  • Liens sponsorisés



06-09-2017 à 12:51:19
Les modalités vont durer 5 ans.... !!!!!

06-09-2017 à 17:28:38
je n'y crois plus.
Il y aura toujours une sècheresse, une inondation, un orage, une élection pour annuler au dernier moment (dans 4 à 5 ans, comme dit Philippe).
Je me dis parfois que le mieux serait que Néré déménage et que toutes les subventions (clôtures et abris, gardiennage, IPHB...) soient supprimés.
06-09-2017 à 18:17:16
Bah quand on voit à quelle rapidité la decision d'abbattre 40 loups a été prise on peut toujours rêvasser sur une toute- aussi rapide décision à réintroduire des femelles en Béarn! Il faut être positif paraît il.
07-09-2017 à 13:20:05
Phillippe, je veux vous poser une question. Il y a quinze ans, Boutxi et Kouki vivaient dans la région près de Puyvalador. En outre, les habitants de la région de Madres étaient convaincus qu'il y avait toujours des ours, y compris Jean Pierre Pompidor. D'ici 2017, il pourrait y avoir des «descendants» de ces ours potentiels?
10-09-2017 à 17:20:24
il y a eu pas mal de témoignages dans les années 80 dans cette zone, même de portées, mais il n'y a jamais eu de preuves (empreintes ou crottes), donc je pense que les témoignages étaient faux.

12-09-2017 à 13:01:27
Bonjour,
non bien au contraire, un étudiant a fait sa thèse de troisième cycle dans les années 80 sur cette population, Jean Michel Parde. Pour en avoir discuté avec lui à l'époque, il ne l'a jamais vu mais été persuadé l'avoir entendu fuir à quelques mètres de lui. Je dis ça de tête car ça commence à remonter loin. A peu près à la même époque mon ami photographe animalier Jean Michel Pouyfourcat, photographiait des traces non loin du Mourtis. Il ne faut pas espérer que ce ou ces individus aient pu avoir des descendants depuis 37 ans sans laisser de traces.

Christian
http://faunedespyrenees.free.fr
12-09-2017 à 23:03:13
Ben oui, c'est bien ce que je dis, le témoignage de l'étudiant n'est pas valable, et beaucoup de photos de pseudos traces sont en réalité des traces d'autres animaux.
Pour info, au début des années 2000 le parc national des Cevennes a diligenté des recherches suite à plusieurs témoignages sur la présence d'ours !

13-09-2017 à 07:53:28
Ben non, c'est le contraire. Ce n'est pas un témoignage, c'est une thèse, avec relevé d'indices, traces poils, etc. C'est juste qu'en plus il a failli le voir.

Christian
http://faunedespyrenees.free.fr
16-09-2017 à 19:26:37
Je suis plus que sceptique sur cette thèse, mais hélas ! cela n'a plus d'importance !

17-09-2017 à 18:57:49
Je suis plus que sceptique sur cette thèse

Bonjour,
de manière générale, je n'aime pas trop que l'on me fasse passer pour un menteur. Voici un des liens où il est question de la thèse des années 80: http://www.naturesauvagecivilisation.com/article-conference-sur-la-place-de-l-ours-dans-les-pyrenees-occidentales-organisee-par-euskal-herriko-labor-96990942.html J'ai assisté à l'époque aux conférences données par Jean Michel Pardes sur ce thème.

Christian
http://faunedespyrenees.free.fr
18-09-2017 à 18:17:38
Mais je ne dis pas que tu mens, je suis sceptique sur les conclusions de la thèse !
D'ailleurs, dans un autre domaine, ses conclusions contre la Slovénie comme origine des ours réintroduits étaient totalement érronées !
Ne nous vexons pas pour rien !

  • Liens sponsorisés