Encore les vautours !

15-02-2012 à 12:18:36
A Ainharp ( 64 ) , des vautours s'attaquent à un troupeau de brebis dans des conditions un peu suspectes ...

" « Je finissais la traite et en sortant, j'ai vu des dizaines de vautours plonger sur mon champ. Je me suis dit, je dois avoir une brebis morte, et je suis parti déjeuner »

" C'était dimanche matin vers 9 heures, alors que le thermomètre descendait à - 10°C. « Je suis en train de refaire la bergerie, je n'avais pas de place et les brebis étaient dehors », explique-t-il. « Quand je suis passé devant la prairie, j'ai vu des vautours plonger et j'ai pensé qu'ils allaient sur une brebis morte, je ne me suis pas inquiété. »


Article Sud-Ouest : http://www.sudouest.fr/2012/02/15/ainharp-des-brebis-tuees-par-les-vautours-634233-4720.php

Article de la République : http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2012/02/15/les-vautours-attaquent-six-brebis-mortes-a-ainharp,226572.php
  • Liens sponsorisés



16-02-2012 à 22:37:43
Une fois de plus il n'y a aucune preuve tangible que les morts des brebis soient liées à une plus qu'hypothétique attaque de vautours, y'en a ras le bol de ces articles de presses en mal de sensationnel !
A lire les commentaires des articles cités on voit que les avis sont tout de même partagés, certains y croient pendant que d'autres avancent des arguments de très haute tenue, tel celui-ci :
"J'ai un ami éleveur de brebis dans les Pyrénées qui me disait il y a quelques années (2003) que les vautours sont opportunistes, s'il n'y a pas de charognes, il s'attaquent au vivant. Avec une envergure de plus de 2m de belles serres et un bec bien crochu, s'ils s'y mettent à plusieurs, c'est peine perdue, les moutons font pas le poids. "
Sauf que le vautour n'a pas de belles serres mais des pattes comme celles du poulet, comment alors pourrait-il se saisir de sa proie vivante pour la tuer d'un coup de bec, aussi crochu soit-il, d'autant qu'il est lent et bruyant, donc incapable d'une attaque furtive, on est loin de la technique de chasse du faucon ou de l'aigle. Et puis vouloir faire croire que l'espèce à évoluée en seulement quelques années, passant de charognard exclusif à super-prédateur c'est nier superbement la théorie de Darwin, qui à ce jour n'a pas trouvé de contradicteur, mis à part le créateur lui même bien sur.

Ourse en Aspe Pour la présence de l'homme et de l'ours sauvage en montagne.
19-02-2012 à 16:59:08
Pas de trace dans la presse papier, mais c'est déjà sur le web, et aussi à La Buvette. Ainharp : des chiens errants, pas volants.

La Buvette des Alpages, l'actualité des brebis et de tout ce qui tourne autour.
19-02-2012 à 21:15:46
ça m’étonnerais* que sud-ouest ou la rep apportent un démenti, car non content d'être les vecteurs de cette rumeur imbécile ils l'entretiennent, voir la page de sud-ouest Béarn sur facebouc à ce sujet :
http://fr-fr.facebook.com/sudouest.bearn/posts/269363963131712
Au lieu de remettre en question la responsabilité du vautour ils relancent le débat dans le seul espoir que des facebouqueurs abondent en commentaires, c'est pitoyable !
Aucune remise en question, aucune recherche de vérité, ce qui, entre autres petitesses d'esprit, signifie que le scribouillard qui à pondu cet article ne vérifie pas ses sources.

*je ne demande qu'a être étonné...

Ourse en Aspe Pour la présence de l'homme et de l'ours sauvage en montagne.
20-02-2012 à 12:32:38
Communiqué de la LPO
http://jenolekolo.over-blog.com/article-les-vautours-fauves-accuses-a-tort-99727844.html

La Buvette des Alpages, l'actualité des brebis et de tout ce qui tourne autour.
22-02-2012 à 22:11:47

Ourse en Aspe Pour la présence de l'homme et de l'ours sauvage en montagne.
04-03-2012 à 17:27:28
Le nouveau cheval de bataille de l'ipéhachebé : le vautour.....
Vautours : l'IPHB veut que les dégâts soient indemnisés - LaRépubliquedesPyrénées


Ourse en Aspe Pour la présence de l'homme et de l'ours sauvage en montagne.
04-03-2012 à 20:20:07
Et encore le même J.Paroix vendu jusqu'à la moelle qui témoigne.
A ce rythme tout le monde peut prétendre n'importe quoi sans PREUVE et se voir remettre des sous dans la poche.
Ces gens ont quasiment exterminé plus ou moins passivement l'ours de ces vallées et maintenant il faut des sous sur le dos des vautours.
D'ailleurs ce Pomès si je ne m'abuse n'en est pas à son coup d'essai dans le genre.
Toujours les mêmes.

Quand ENFIN ces autorités du Parc embourbées dans une volonté de consensus impossible face à tant de mauvaise foi mettront ENFIN les points sur les I à ces
braconniers en herbes!?

"L'ours qui t'attrape est celui que tu ne vois pas"
05-03-2012 à 13:30:06
« La LPO a un double langage malhonnête et scandaleux. Qu'ils reconnaissent que ces attaques existent, et faisons en sorte que le vautour redevienne l'ami des bergers ! » a suggéré Joseph Paroix, de l'observatoire des dégâts sur le bétail.
(extrait de http://www.sudouest.fr/2012/03/05/l-iphb-en-soutien-aux-eleveurs-equins-et-ovins-650594-3934.php)

Si J.Paroix menait l'interrogatoire d'une personne suspectée de crime voici ce que ça donnerait :
"Même si c'est pas toi, avoue que tu l'as tué et le tribunal sera indulgent."

Ourse en Aspe Pour la présence de l'homme et de l'ours sauvage en montagne.
05-03-2012 à 15:08:14
"et faisons en sorte que le vautour redevienne l'ami des bergers !"

Oui jusqu'à ce que n'importe quel abrutis déclare n'importe quoi sans preuve contre tel ou tel espèce.
N'y a t'il jamais personne pour remettre via un droit de réponse, des vendus comme Paroix à sa place, c'est à dire celle d'un lèche botte.

"L'ours qui t'attrape est celui que tu ne vois pas"
06-03-2012 à 21:02:55
Paroix c'est du style : "oui à l'ours mais si l'espèce s'éteint, ne faisons rien contre cette extinction..." ! Pitoyable...

"Une forêt sans ours n'est pas une vraie forêt."
15-03-2012 à 14:33:23
Oui c'est un vendu.
Il fait comprendre dans une interview il y a quelques années comme quoi c'est dur de côtoyer des gens dans ces petits groupes humains, que sont les villages de montagnes, qui ne sont pas d'accords avec vous.
On imagine les pressions qu'il a subit.

Le même qui explique qu'avec les lachers de 2006 on est revenu 20 ans en arrière dans le blocage, alors que le dialogue avait été fructueux via l'IPHB.
A se demander si il en est vraiment à croire ses propres co******s.

"L'ours qui t'attrape est celui que tu ne vois pas"
10-07-2015 à 11:45:08
Bonjour,

Une rencontre avec la nature sauvage, la vraie. Le souvenir de sa vie. Pas de danger, mais beaucoup de stress.

Dommage que cela risque d'être monté en épingle par les opposants aux vautours.

http://www.sudouest.fr/2015/07/09/pyrenees-une-randonneuse-raconte-avoir-ete-poursuivie-par-des-vautours-sur-le-gr10-2008010-4344.php
15-07-2015 à 09:05:19
On conclut l'article par : "Elle espère simplement ne pas revivre le même style de "rencontre animalière"."
Cette phrase évoque bien ce que beaucoup de gens qui aiment la nature, apprécient réellement dans cette nature, et apparemment, ce n'est pas le monde animal qui fait toujours aussi peur, à ces soit-disant amoureux de la nature !!! Il est facile d'imaginer son commentaire, si elle avait rencontré un ours, cette bête féroce qui terrorise depuis des siècles et des siècles, toutes les Pyrénées !!!

La nature sans les grands prédateurs n'est pas naturelle !!!


Didier 28
  • Liens sponsorisés